Une bonne claque dans la gueule….

J’ai hésité un peu pour ce titre et je pense que c’est ce qui résume le mieux ce que je ressens après avoir terminé ce livre en une vitesses assez record. Je refuse de vous dire ce qu’il se passe et je vois pas l’intérêt de vous faire un résumé que vous pouvez trouver un peu partout sur la blogosphère  » littéraire ».

Je vais être honnête, je l’ai gagné et je le regrette un peu parce que j’aurais aimé l’acheter pour remercier l’auteur de ce petit bijou. J’avais pas prévu de le lire tout de suite et honnêtement je n’étais pas allée lire le résumé ou des chroniques avant. Juste que visiblement, ce livre avait l’air vraiment génial. Génial il ne l’est pas. Génial c’est le bouquin que tu aimes beaucoup mais qui ne te remue pas les tripes pour autant.

Avant toi c’est pour le lecteur un avant et un après. Pourtant certaines choses me dérangeaient au début. J’ai eu l’impression de la description de la famille de Charlie dans Charlie et la chocolaterie de Roald Dahl quand l’auteur décrit la famille de Lou. Et puis…il y a eu cette rencontre avec Will.

Will qui m’a immédiatement fait penser à quelqu’un de mon entourage proche. Quelqu’un que j’aime beaucoup et dont je suis admirative. Ce livre m’a fait penser à lui et à son couple, ce qu’ils ont traversé…Ce livre m’a chamboulé, m’a ému bien que je n’ai pleuré qu’à la fin. Pas la petite larme non, mais de gros sanglots… Ce livre est un appel à l’amour, à la vie et en même temps il pose tellement de problèmes sur la table: la tétraplégie, le handicap,le droit à la dignité, le droit de mourir…

J’écris cette chronique quelques heures seulement après parce que je sais que c’est le moment. Après, je n’en serais plus capable. Et c’est un peu le but de Jojo Moyes sans doute: nous montrer qu’il faut vivre les choses au moment où on le ressent.

J’ai attendu d’autres choses entre ces deux personnages, j’ai attendu d’autres mots qui ne sont jamais venus et finalement cette pudeur affichée et assumée est ce qu’il fallait faire. J’ai voulu jusqu’à la fin un happy end. Celui auquel on est habitué…Et il ne s’agit pas d’un happy end comme les autres parce que ce livre s’inscrit dans la réalité. La vie ce n’est pas toujours de jolies fins mais on apprend, on grandit…

J’ai pris une grosse claque dans la gueule, Voilà…

 

Avant toi – Jojo Moyes

Milady Romantica

Publicités